Tchad : marche pacifique des femmes travailleuses le 6 décembre

497 lectures

TOL presse Publié le dimanche 27 novembre 2016 à 01:25

APA-N’Djamena (Tchad) –
Les femmes travailleuses du Tchad ont convenu, samedi au terme d’une assemblée générale, d’organiser une marche pacifique le 6 décembre prochain pour marquer leur « colère » devant le mutisme des autorités face à la plateforme revendicative élaborée par l’Union des syndicats du Tchad, le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur et la Confédération indépendante des syndicats des enseignants du Tchad .
Partant de là, elles ont rejeté la proposition du Premier ministre, Pahimi Padacké Albert, relative à une trêve sociale «sans condition» durant une période de 12 mois.

Pour les femmes qui étaient réunies à la Bourse du travail à N’Djamena, il n’est pas question d’envisager d’arrêter la grève lancée depuis trois mois tant que les arriérés de salaires n’auront pas été payés.

«Les femmes souffrent beaucoup à cause de cette situation de grève sans salaires. Nos enfants ne vont plus à l’école, les femmes ne peuvent pas aller à l’hôpital, elles meurent en accouchant, les enfants meurent parce qu’ils sont malades, donc nous en avons assez», martèle la présidente du comité des femmes de la plateforme intersyndicale, Adjoudi Guémé.

Le président de l’Union des syndicats du Tchad, Barka Michel, a pour sa part, souligné que « le fonctionnaire tchadien ne peut pas comprendre, en ce moment, une trêve sociale ».

«Ce fonctionnaire souffre, il a besoin de son salaire. Que le gouvernement donne le salaire et on va l’aider à surmonter la crise avec des bonnes propositions et en acceptant aussi une trêve sociale», a affirmé Barka Michel, président de l’UST.

"Tchad : marche pacifique des femmes travailleuses le 6 décembre", 5 out of 5 based on 1 ratings.

Web Analytics