Tchad : les travailleuses du sexe s’engagent contre le VIH

593 lectures

TOL presse du jeudi 10 octobre 2013–Publié le : 10 octobre à 02 h 02 min
mps prostitution - Copie
La « Society for Women and AIDS in Africa » (SWAA) au Tchad a formé, fin septembre, une centaine de travailleuses du sexe sur les techniques de sensibilisation sur la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) et le VIH, explique l’agence de presse chinoise Xinhua. Il s’agissait pour elles de devenir des pairs éducatrices afin qu’elles puissent, à leur tour, sensibiliser leurs consœurs. « La lutte contre la pandémie du VIH/Sida n’est pas seulement médicale, elle est également communautaire et multisectorielle », a expliqué Djaïbé Zara, présidente de la branche tchadienne de la SWAA Internationale (Society for Women Against AIDS in Africa), une ONG panafricaine de femmes face au VIH/sida. « Une étude réalisée en 2009 par le Comité national de lutte contre le sida, sur financement de l’ONUSIDA, a trouvé une séroprévalence de 20 % chez les professionnelles du sexe. D’autres études réalisées ailleurs ont aussi prouvé des prévalences élevées chez ce groupe hautement vulnérables », a expliqué Achta Diakité, représentante de United Nations Population Fund au Tchad. Dans le pays, la prévalence du sida chez les femmes s’élève à 4,2 %, contre 2,6 % chez les hommes, dans la tranche d’âge de 25 à 34 ans, d’après des données du ministère de la Santé publique de novembre 2012.
Pays :Tchad
SOURCE

Web Analytics