Tchad | Le premier ministre Djimrangar Dadnadji « n’aime pas les serpents » + VIDEO

188 lectures

TOL PRESSE DU MERCREDI 20 FÉVRIER 2013 – Publié le : 20 FÉVRIER 2013 à 02 h 33
DADNODJI ET LES SERPENTS---20-02-2013 19-44-28
La commission dite Cobra chère à Abdoulaye Sabre Fadoul sera-t-elle bientôt dissoute ?
C’est en tout ce qui semble ressortir des déclarations du premier ministre Djimrangar Dadnadji.
Lors de son passage à l’émission « Dossier en main » de la télé Tchad, le chef du gouvernement a insinué que deux ministres ont été contraints de quitter le gouvernement pour des raisons qui tiennent au non-respect de « l’équité ». Une façon subtile de dire que ces deux personnalités ont pioché dans les caisses de l’Etat ou, à tout le moins, sont soupçonnées de corruption.
Dans la foulée, il a indiqué que pour lutter contre la corruption, il existe déjà un ministère de l’assainissement et qu’ainsi, il n’y a pas besoin d’une commission, ni de « Cobra » ni de « Naja » pour faire le travail. Il rappelle que d’ailleurs, lui personnellement, il n’aime les serpents. Qu’il n’est pas besoin de mettre le serpent à la tête d’une opération.LIEN DE L’ÉMISSION DOSSIER EN MAIN
En réalité, cette commission a été créée par les caciques du régime pour racketter commerçants et fonctionnaires véreux qui surfacturent les marchés publics. Savez-vous où se trouvent les 16 milliards que Cobra a recouvrés l’année dernière ? Ils ont pris des destinations autres que les caisses de l’Etat. Selon toutes vraisemblances cette somme colossale dort dans des comptes bancaires ouverts à l’étranger.
Cabra a permis aux pontes du Mps de s’enrichir indirectement en dépouillant ceux qui ont dépouillé l’Etat.
© Tchadoscopie
http://www.tchadoscopie.com

Web Analytics