Tchad : Le Pen à Déby : « La France remercie le Tchad »

122 lectures

TOL presse du lundi 02 avril 2017 – Publié à 01 h 26 min

Marine Le Pen a rendu visite aux troupes françaises stationnées au Tchad le 21 mars dernier. (Reuters)
Tchad : pas de photo pour Marine Le Pen sur la base militaire française
INDISCRET – Sur demande du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, il n’y a eu aucune image de la visite de Marine Le Pen sur la base militaire française de N’Djamena au Tchad le 21 mars dernier.
À l’arrivée sur la base militaire française de N’Djamena, au Tchad, l’équipe de Marine Le Pen a reçu l’ordre de ne prendre aucune photo. Au départ, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, voulait même interdire l’accès à la candidate du FN. Il n’y a donc eu aucune image de cette visite effectuée le 21 mars.

Tous les candidats ont le droit de visiter des théâtres d’opérations sous réserve de discrétion. « Tous les candidats qui en font la demande peuvent se rendre sur les théâtres d’opérations », avait-on ainsi expliqué dans l’entourage de Jean-Yves Le Drian avant la visite de Marine Le Pen. « On ne dit pas non, mais on ne veut pas de choses ostensibles », avait expliqué le porte-parole du ministère de la Défense, selon Jeune Afrique. Les candidats doivent ainsi s’y rendre sans journaliste.

Une règle que François Fillon avait enfreint. Le candidat de la droite avait en effet médiatisé sa visite au Sahel, s’affichant au côté des militaires ou descendant du cockpit d’un Mirage dans un reportage publié dans Paris Le Pen à Déby : « La France remercie le Tchad »

Lors de sa visite au Tchad, Marine Le Pen s’est par ailleurs entretenue avec le président Idriss Déby Itno. « Je lui ai dit que la France remercie le Tchad dans la lutte contre le fondamentalisme islamique », a déclaré la candidate du FN à l’AFP à l’issue de cette visite. « Je lui ai dit tout le mal que je pensais de la Françafrique », a-t-elle encore ajouté.Il s’agissait de la deuxième rencontre officielle de Marine Le Pen avec un chef d’Etat en activité en un mois, après sa rencontre le 20 février à Beyrouth avec le président libanais Michel Aoun.
JDD-dimanche 02 avril 2017

Web Analytics